Pour écouter María Jiménez & Miguel Poveda : Qué felicided la mía    Cliquez sur
Les Voyages 2019 
Les photos du voyage à Valencia sont là   

Et les photos du voyage à Séville sont ICI

     Toutes les autres photos sont dans 
              La Galerie photos ICI   
 
                                                                                                       Quel temps fait-il là bas ?


CineCita résiste !
Aujourd'hui mardi 24 avril en remplacement
de la projection initialement prévue au cinéma Prado
Nous inaugurons le Télé-CineCita :
 
Une proposition cinéphile et hispanique
pour profiter pendant le confinement
 
La Lengua de las Mariposas
La Langue des Papillons
Film espagnol de José Luis Cuerda, 1999, 97 mn, VO non sous titrée.
 
 
Avec Fernando Fernán Gómez, Manuel Lozano, Uxía Blanco..
Galice,1936. Moncho entre à l’école. Il a un peu peur mais le maître de la classe unique,
don Gregorio, a le souci de transmettre des connaissances et des valeurs aux enfants.
Républicain, il subit les conséquences du soulèvement franquiste du 18 juillet 1936.
La vie du village en est altérée.
Basée sur la nouvelle homonyme de Manuel Rivas écrite en galicien,
l’adaptation par José Luis Cuerda et Rafael Azcona leur vaut le Goya dans cette catégorie.
   CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT POUR VISIONNER

 
A bientôt !

 
Restez chez vous et
Prenez soin de vous et de vos proches. ♥
Horizontes del Sur
Espace de rencontres et d’échanges
entre Marseille et le monde hispanique
 

 
Juste un petit peu plus bas il y a un nouveau poeme de Ph. Couthures

Et si on chantait ?

Et si on chantait ?





Allez, tous ensemble Uno, dos, tres :   https://www.youtube.com/watch?v=iqHb7Wan98E

Le poème de notre ami Philiippe Couthures

Le poème de notre ami Philiippe Couthures

.


DOLORES
 
 
Dolores es el cielo de mi alba
Dolores es niebla de verano
sobre el lago
de mis sueños.
 
Dolores está planeando
cuando estoy rumiando
antídoto de mis venenos.
 
Dolores moviendo sus oídos
muele mi estreso.
 
Dolores en un respiro ligero
libera mis abusos
revela mi horizonte
y con su prosa
da forma
a los contornos
de la talla
policromada
de mi vida.
 
Dolores me desmenuza
en arena rosa
en arena negra
que salpica
en lluvia de estrellas
sonriendo
con dulzura
del encanto
infinito
del cielo
del crepúsculo.
 
Philippe Couthures
Marzo 2020



 

ATDM : Cap sur l’année Vingt Vingt !


Notre Association s’est réunie en Assemblée Générale Mardi 14 Janvier 2020 à la Cité des Associations en présence de nombreux adhérents.

Le Président, André Kachamjan s’est félicité du bilan positif de l’année écoulée avec de nombreux sujets de satisfaction.

« L’Assemblée Générale est un moment privilégié de la vie d’une association pour faire le point de nos actions et de réfléchir à la façon d’aborder la saison qui vient. »
« C’est aussi l’occasion de remercier toutes les personnes (élus au Conseil d’Administration & bénévoles) qui participent au rayonnement et au développement de notre organisation »

L’élection des membres du nouveau Conseil d’administration a constitué un moment fort de l’AG.
ATDM va s’appuyer sur une équipe renforcée et étoffée, presque à parité (4 Femmes et 6 Hommes)
 
L’assemblée générale s’est achevée par la dégustation de la traditionnelle galette des rois.
 
Une manière de perpétuer la tradition de convivialité et d’amitié de notre Association.

Pour obtenir lecompte rendu de cette Assemblée et si vous êtes Membre de l'Association,  Faites en la demande ici
IMG_4230.jpg

.

Voir ausssi "Le Poème du Vendredi"

Bonne lecture !

Cliquez sur le lien : Le poème

En illustration vous trouverez une photo de la sculpture de Fabrice Hybert érigée au jardin du Luxembourg. Elle symbolise l’abolition de l'esclavage... 🤔

 

Pour ceux qui n'auraient pas lu les poèmes des semaines précédentes, cliquez sur :   Tous les poèmes publiés en 2019      Tous les poèmes publiés en 2018

Si vous ne pouvez ouvrir le lien, vous pouvez inscrire ou coller:  
www.lapoesiedelasemaine.net   sur la barre de votre navigateur.

 

Bien à vous,

Philippe Couthures

 

Post-scriptum : Pour répondre aux interrogations de certains lecteurs et/ou amis qui s'étonnent d'une telle régularité dans l'écriture, j'avoue qu'il n'y a en fait aucune régularité dans l'écriture, seule la mise à jour du site est hebdomadaire, les phases d'écriture, elles, sont beaucoup plus irrégulières... Elles peuvent s'inscrire dans une période de quelques jours ou de quelques nuits, laissant la place à des semaines de mer calme, de contemplation et de rêverie... 






Travaillez plus pour apprendre plus !!!

INTERNET  regorge de sites et services dans le domaine de l’apprentissage des langues
Cela facilite la pratique, l’acquisition de vocabulaire. De plus cela complète les acquis effectués dans les cours de Maribel 

Vous trouverez sur la page  "Copinage"  une petite sélection des meilleurs sites.


Bien entendu, ATDM13 accueillera toutes vos suggestions et vos expériences réalisées sur d’autres sites.

BandeauRougeD.jpg
 

Curiosité à voir

BandeauVioletG.jpg

¡ Un viaje animado !

Lors du voyage à Saragosse du groupe Conversation Mardi Matin, dans le train de retour, une fois assis , Gilbert se rend compte qu'il a oublié son Coq "Arrosoir" sur le quai.
Donc, cavalcade dans la gare et retour au train déjà en train de fermer ses portes ......

Relatito del gallo “ Gerona “


Durante el periodo de la Semana Santa, fuimos a España, con un groupo de mi clase.
Los ultimos dias estuvimos en el barrio judío de Gerona, donde compré un magnífico gallo de hierro muy colorado que hacia función de regadera para hacer un regalito.
El dia siguiente, para la vuelta, una vez sentado en el tren, me rendi cuenta que habia olvidado el gallo en el banco del andén.


De repente, abri la puerta, salté coriendo en el andén, cogí el gallo, cuando el tren estaba cerrando las puertas.
En el mismo tiempo, MARIBEL consiguió sujetar la puerta, ayudaba por un hombre, y gritando “ ¡ Gilbert date prisa ! “.


Pude saltar por los pelos a través cincuenta centimetros de abertura de puerta, enganchado a mi gallo.


Gracias a la presencia de ánimo de MARIBEL, pude evitar encontrarme sin equipaje, sin dinero, sin documentos, sin móvil en la estacion de Gerona.


Afortunadamente, todo se acabo bien, por una  “ carcajada “!!!!!
 
Amistades a todos         
Gilbert
BandeauPiano.jpg

Séville 2019


Viaje en Sevilla. Abril 2019 ….. o utilización de muy y mucho …
 
Viaje muy agradable y … ¡sin lluvia!
Grupo muy simpático.

  • Vimos muchas cosas, muchas cosas guapas, muy guapas.
  • Entramos en muchas iglesias muy adornadas y vimos los pasos de las hermandades para Semana Santa.
  • Tomamos cafés, tapas, vino tinto, clara, sangría, churros con chocolate, especialidades sevillanas…
  • Admiramos la Catedral, el Alcázar, la Giralda (de día y de noche), los parques, la plaza de España, el Guadalquivir…
  • Caminamos mucho tiempo en calles muy estrechas, con casas coloradas y todas, muy limpias.
  • Vimos muchos patios escondidos, muchos naranjos, y muchísimas sillas preparadas para Semana Santa.
  • Encontramos muchos azulejos en los museos, en los monumentos famosos como en la calle.
  • Descubrimos Triana y, por casualidad, tres mujeres cantando en la calle, un espectáculo de flamenco y un mercado cubierto.
  • Sacamos muchas fotos, de las flores y de los arboles también.
  • Y cada uno y cada una, encontró lo que buscaba en Sevilla.
  • Como éramos “viejos y europeos”, pagamos menos las entradas en los museos y en los monumentos
  •  ¡Qué Suerte!
 
A la vuelta, en nuestras maletas había comida española, cerámicas, abanicos, joyas, pañuelos, cagón… pero sobre todo, muchas imágenes de Sevilla y muchos recuerdos de ratos agradables y sonrientes de este viaje y de nuestro grupo.
Y Maribel fue una buena “pastora” para nosotros que, siempre, andábamos por aquí, por allá, delante, detrás…
 
“Dos, tres, cinco… nueve     ¡ VAMOS! “    Eso fue el estribillo de nuestro viaje.
¡Muchas Gracias!
  
Yvette P.
Retour